29/10/2003

Tout n'est pas rose ...

Malgré tout ce qui s'est passé de bien avec ma mézon, il y a quand même la vie qui continue ... ou qui risque de s'arrêter.
La semaine passée, mon papa a apris qu'il allait devoir subir une opération à coeur ouvert : un triple pontage coronarien. Alors, moi, j'essaye de le rassurer, de me rassurer et de rassurer ma maman qui se fait un sang d'encre, mais au fond, tout au fond, ça me mine. J'ai pas envie de le perdre mon papa. C'est le type le plus génial que je connaisse.
Coup de blues ...

18:58 Écrit par IlGatto | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Move ... move ... move (2e partie)

Alors depuis mercredi passé, j'ai pas vraiment eu accès au web, vu que j'ai tout déménagé et que le téléphone n'est pas encore installé dans mon nouveau chez-moi.

Pour transférer le compteur d'eau, pas de problème : un coup de fil et ils vous envoient le formulaire. Pour le compteur d'électricité, une petite visite sur le site d'Electrabel et vous pouvez tout faire en ligne. Par contre pour le téléphone ! C'est bien simple, j'ai encore rien chez moi.

Pas beaucoup de temps aujourd'hui pour mettre à jour mon blog (pas envie de rester trop longtemps au bureau), donc juste une liste de remerciement : mon grand frère, grâce à qui j'ai du chauffage, mon petit frère, grâce à qui j'ai la télé, Philippe, qui est le démonteur de meuble le plus rapide que je connaisse, Daniel, Choup et Christophe. Pas une équipe géante, mais des vrais amis qui m'ont permis de dormir dés samedi soir dans ma nouvelle demeure et de rendre les clés de l'appartement dés dimanche.

Allez, demain, je vous raconte les embouteillages pour venir !

18:42 Écrit par IlGatto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2003

Move move move ...

Ca y est. Depuis mercredi 11h30 je suis propriétaire d'une charmante petite maison à la campagne.

Que puis-je en dire, sinon que je suis HEU-REUX !

Pour le moment, ça déménage ferme ! Mais dés la semaine prochaine, on fête la pendaison de crémaillère.

09:15 Écrit par IlGatto | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

18/10/2003

13 jours sans blogger

On ne peut pas vraiment dire que je sois assidu ...

Et pourtant, il s'en passe des choses !

Je vous passe les détails des deux dernières semaines pour me concentrer sur la memorable soirée d'hier.

Hier donc, nous avions rendez-vous à 20h00 au Guignol pour fêter dignement le départ de S., notre vénéré chef pendant de longues années. Joyeuse ambiance et bon repas. Superbe organisation de Proibito, surtout pour le placement des tables ! Comme de bien entendu lors des soirées agréables, nous sommes restés jusqu'à la fermeture ... et même au-delà.
En effet, à la sortie du resto, certains d'entre nous n'avaient pas envie de terminer la soirée (1h30 du mat, c'est effectivement bien trop tôt). Nous avons donc répondu présents à l'invitation d'Y. et nous nous sommes dirigés vers son domicile.
Goffochoco en parlera certainement dans son blog car cette partie-là de la soirée fut particulièrerment mémorable.

D'habitude, on garde toujours une part de sa vie secrète vis-à-vis de ses collègues et on ne dévoile son jardin secret qu'à ses amis. Hier soir, il a fallu que je décide si je devais considérer Proibito, Goffochoco, A. et Y. comme des amis. Ais-je bien fait de me dévoiler à eux comme je l'ai fait ? Peut-être bien, peut-être pas : l'avenir me le dira. Il est en tout cas trop tard pour avoir des regrets.

10:30 Écrit par IlGatto | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

05/10/2003

En concert ce samedi

Samedi soir, direction Vinalmont pour le Roc'n Co. Petit mini-festival dans une salle des fêtes typiquement villageoise pour voir ... B.J. Scott (je vous avais pas dit que j'étais accro ?).
Sympa. Ca faisait longtemps que j'avais plus été à ce genre de mini-concert où les musiciens jouent plus pour le plaisir que pour le cachet ou pour le public. Inconvénient, le public local passe plus de temps à papotter entre voisins qu'à profiter du concert, d'où un génant bruit de fond pendant les morceaux calmes.
Première partie : les Chilli Pom Pom Pee. Bien, pas ma, non, superbe ! Ce quator arrive à chauffer une salle comme pas deux. Leur style rappelle un peu des scabs, voire les clash. Un rock efficace, sans arrière pensée, avec un leader charismatique et des musiciens efficaces. Le batteur en particulier est assez impressionnant. A voir si vous en avez l'occasion.
Le concert de B.J. fidèle à lui même. En fait, je m'y attendais un peu, vu que la set list ne change pas beaucoup sur un mois. Pour une fois, bonne acoustique dans la salle (pas comme à Berchem Ste Agathe), mais que de soucis sur scène : le retour de Gaëlle qui flanche, l'ampli de Bruno qui tombe en rade, la guitare de B.J. qui "larsen". C'est là qu'on reconnait des vrais pros : pas une fausse note, pas un accroc. Les organisateurs ont annoncé que l'enregistrement servirait à un CD "live". Je l'attend avec impatience, car la performance était vraiment à la hauteur. Préparez-vous pour la reprise du Sud de Nino Ferrer version blues-rock d'alabama en version française teintée d'un craquant petit accent américain.

21:15 Écrit par IlGatto | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Oups ... retard à rattraper

Faut pas oublier d'allimenter un blog, sinon il dépérit.Plein de chose à raconter depuis mon dernier update. Malgré des week-ends plutôt calmes, ce n'est pas pour cela que la vie s'arrête. Vu l'absence d'activités, je me suis contenté des valeurs sûres : DVD et bouquins.
Côté bouquins :

  • Vortex de Clive Cussler : pas mal. Un peu manichéen et des personnages un peu trop typés, mais le rythme est soutenu et l'intrigue intéressante..
  • L'homme à l'envers de Fred Vargas : vu le bruit qu'on fait autours de Fred Vargas, il fallait que je me rende compte du niveau. Je n'ai pas été trop déçu. C'est du bon roman policier, avec un retournement de situation imprévu à la fin. Pas aussi bon que Simenon, mais globalement pas mal pour le roman contemporain..
  • Enigma, de Robert Harris : pas déçu du tout par ce roman, même en admettant que le cadre m'intéressait plus que l'intrigue. La cryptographie pendant la seconde guerre mondiale, les premières ébauches d'ordinateurs, Enigma et les efforts réalisés à Bletchley Park pour déchiffre ses messages. Franchement bien. L'histoire se laisse raconter autour de ce cadre avec une aisance et un rythme qui rendent le livre attirant..
  • Le réseau corneille, de Ken Follet : pas le premier roman que je lis de cet auteur (en fait, à part Fred Vargas, je connais les trois autres). Bon, celui-là, je ne l'ai pas encore terminé (j'en suis grosso-modo à la mise en place des personnages), mais ça s'annonce bien. Plus d'impressions quand je l'aurai fini.
Côté DVD, un seul titre ... mais long de 20 heures ! Goffochoco m'a prêté l'intégrale de Taken. Deux soirées pour tout voir (Diantre, ça fait 10 heures de TV par jour !). Pas mal. Bon scénario avec une évolution des personnages sur trois générations. Quelques creux (l'épisode 5 aurait tout aussi bien pu être résumé au début du 6), quelques bons moments, mais quand on donne au réalisateur de "rencontres du troisième type" quelques vingt heures pour développer son sujet, ça ne peux que donner quelque chose de bien.

20:33 Écrit par IlGatto | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |