06/01/2004

Traversée du désert

Bon. J'ai été pas mal secoué ces derniers temps. Deux mois de silence sur le blog, ça a du passer aussi inaperçu que la neige du 2 janvier.
On va dire que j'hiberne. C'est à la mode. Tous les ours le font.
Au rayon des nouvelles, mon père est bien passé sur la table ... deux fois en trois semaines ! Il se remet assez rapidement. Je commence à souffler, même si sa dernière opération date d'il y a moins d'un mois. S'il nous avait quitté un mois après ma grand-mère, je crois que j'aurais petté un durite.
Aujourd'hui un nouveau bloggeur : le grand, l'unique, l'éternel SFo. Directement, ça motive pour reprendre la rédaction de cet inepte répertoire de pensées diverses.

15:33 Écrit par IlGatto | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Coucou! Ca fait du bien de te lire à nouveau!:)

Écrit par : Proibito | 06/01/2004

Oui on ne savait plus trop quoi faire

Écrit par : Sebouley | 06/01/2004

Eh oui Vous ne vous rendez pas compte des trésors d'énergie que nous, les gens de l'extérieur, dépensons pour essayer d'occuper vos journées. :)

Écrit par : SFo | 07/01/2004

Les commentaires sont fermés.